Flandre et Pays-Bas franšais

La Flandre française (Zuid-Vlaanderen) est depuis longtemps une minorité bilingue au nord de la France. Un dialecte flamand y est encore parlé notamment et d'avantage dans le Westhoek. Le Westhoek et la Flandre romane (parfois qualifiée de "gallicante") forment la partie la plus au nord, de la région correspondant à peu près aux anciens Pays-Bas français et appelée actuellement Nord - Pas-de-Calais.

Flandre et Pays-Bas français

La Flandre est une contrée d'Europe occidentale, située sur côtes Sud de la Mer du Nord. Occupant les marges méridionales du bassin géologique anglo-flamand, elle constitue un "bas pays" par rapport aux plateaux artésiens, hennuyers et brabançons. Bien qu'unie politiquement entre le 11e et le 17e siècle, au sein du comté de Flandre, elle est aujourd'hui partagée entre trois Etats : la Belgique, les Pays-Bas et la France. La partie devenue française forme à peu près le tiers de la Flandre tout entière.

Avec le Hainaut français au sud-est et l'Artois au sud, la Flandre française ou méridionale forment ce qui était logiquement appelé Pays-Bas Français jusqu'à la Révolution française, avant d'être débaptisés dans un but de déculturation en 1790. Ils furent "arrachés" militairement entre 1659 et 1679 par la France de Louis XIV de l'ensemble des Pays-Bas, et laissés pour compte en 1815 par le Second Traité de Paris au lendemain de Waterloo. Le tracé de la ligne-frontière actuelle fut arrêté définitivement par les royaumes des Pays-Bas et de France selon les termes du Traité de Courtrai, appelé la Convention des Limites, en date du 28 mars 1820. Plus au nord, la Belgique de 1830 est venue, parmi d'autres événements militaires et politiques, achever elle aussi ce démantèlement progressif des Pays-Bas qui constituaient une entité politique souple et avaient été rassemblés à partir des comtés et principautés originels au XVe siècle sous les Ducs de Bourgogne. La Flandre française ou méridionale se compose d'une part du Westhoek français ou méridional au nord-ouest, d'autre part de la Flandre romane au sud-est, également appelé Flandre lilloise ou gallicante. La population de culture flamande en France s'élève à 1.5 millions de personnes. Le Westhoek entre Lys et Mer du Nord compte encore plusieurs dizaines de milliers de dialectisants flamands.

Les termes de Flandre et de Flamand ont donné et donnent encore lieu en France à des acceptions très diverses. Ainsi au Grand Siècle "Les Flandres" commençaient aux rives de la marécageuse Somme pour finir aux bouches mêlées de l'Escaut, de la Meuse et du Rhin. Aujourd'hui, par contre, pour plus d'un Lillois, la Flandre ne commence qu'aux bords de la Lys, quand ce n'est pas au pied des collines de Cassel : on ne serait en Flandre que là où l'on parle flamand.

Le dossier La Flandre en France décrit l'évolution de la réaction des Flamands face à l'assimilation culturelle française.
Respectons les noms de Flandre : grace à ce dictionnaire toponymique, il est possible de corriger l'orthographe des noms de lieux francisés souvent de façon absurde.

Flandre et Pays-Bas franšais