page précédente   page suivante  
(D07) Dernière mise à jour : 13-Avr-2014
  1. Nous revenons sur nos pas pour admirer les ponts sur la Deûle. Georges Emmanuel Joseph DESCAMPS (1827-1888) Voir généalogie a tenu le cabaretpont tournant (en 1913) (Ponts et passerelles pont N°3).
  2. Construit en 1860 détruit en 1918, il doublait le pont fixe de la route impériale où le passage de 1 200 voitures par jour créait des embouteillages. Il montre l'essor économique de la ville sous le second Empire et l'urbanisation d'une partie de la rive gauche dont les marais sont en cours d'assèchement. (Haubourdin dix siècles d'histoire - Augustin Laleine et Mairie d'Haubourdin - 1972) (Pont tournant).
  3. Le pont tournant vu du bord de la Deûle.
  4. Après la destruction du pont tournant.
  5. Au même emplacement, mais beaucoup plus tard (vers 1970)
  6. Une 3ème vue (d'un peu plus loin) du pont tournant et de la passerelle (carte timbrée à 10 centimes).
  7. La passerelle du pont tournant dans le fond.
  8. Sous un angle un peu différent.
  9. Du pont tournant : vue sur l'église St Maclou (remarquer le clocher) (Cachet de la poste du 21/06/1906).
  10. Une autre vue du pont tournant vers St Maclou plus récente.
  11. Après la guerre 14-18 les ruines du pont tournant.
  12. Pont levis construit en 1923 (Ponts et passerelles).
  13. Un peu plus loin sur la Deûle : le port et la rue du parc (écrite le 24/08/1933)
  14. Sur la Deûle, l'automoteur porteur “Anvers” des messageries fluviales de France (vers 1920).
  15. Paysage sur les bords de la Deûle.
  16. Le château du Comte d'Hespel : la façade (postée en 1904) (Château du comte d'Hespel).
  17. Le château du Comte d'Hespel
  18. Et l'arrière du château, la Deûle avec une vue sur St Maclou.
  19. Autre vue de l'arrière du château sous un autre angle
  20. Une autre vue sur l'arrière du château et la Deûle.

   page précédente   page suivante